Lieu

Visite des sites culturels de Meknès

SITES CULTURELS La ville de Meknès a été créée par la tribu berbère Meknassa qui lui a offert en héritage son si délicat patronyme. C'est une des villes impériales du Royaume.

Pendant plus d'un siècle, elle fut même la capitale du Maroc durant l'apogée du règne de Moulay Ismaïl de 1672-1727. Elle a été classée par l'UNESCO depuis 1996 pour préserver sa richesse et sa beauté tant convoitées. La ville dispose d'un grand nombre de monuments, patrimoine d'une gloire passée, qui arrive à survivre au temps.

Une balade s'impose dans les ruelles de la médina ou les dédales des sites touristiques les plus populaires, pour découvrir un peu plus les secrets de son histoire. Dans un premier temps, pour les novices de la culture et des visites culturelles, il est idéal de retourner aux sources de la création et de l'apogée de la cité Meknassie.

Tout d'abord, la balade commence par la visite du Mausolée de Moulay Ismaïl, le grand protecteur de Meknès. La mosquée où il repose a été érigée en 1703 par Ahmed Eddahbi. Elle est devenue un mausolée que les non-musulmans peuvent découvrir. Le faste de cet endroit ne gâche rien de la grandeur de celui qui y repose. Sa restauration a été effectuée dans les années 1960, sous le règne de Son Altesse Royale Feue Sa Majesté Le Roi Mohammed V. Moulay Ismaïl voulut se marier avec une des filles de Louis XIV, qui refusa cette union. Lors de la visite, on aperçoit une partie de ses somptueux cadeaux ornant la chambre funéraire du Sultan.

Dans le même esprit religieux de la précédente visite, les amateurs d'architecture et de jolis minarets pourront aller admirer celui de la Grande Mosquée de Meknès datant du XIIème siècle. Elle est le monument religieux le plus important de l'ancienne médina de la ville. Les non-musulmans ne peuvent franchir son enceinte mais peuvent admirer son architecture et son esplanade.

La visite continue au Musée Dar Jamaï, situé à la Place El Hedim dans la médina. Construit en 1881-1882, ce joyau architectural se composait de diverses pièces d'habitation et autres salles de réception. C'est seulement en 1920, sous l'autorité du protectorat français que la maison devint un musée ouvert au public. On y découvre des collections d'objets de la vie locale d'ancien temps.

La médersa Bouanania est une des plus grandes de Meknès. Elle a été créée au XIVème siècle par le Sultan Abû Hassan Marini. Elle permet de poursuivre la visite en admirant les 56 cellules des élèves et sa magnifique architecture. Elle fut construite en vingt ans. La Maison Blanche ou Dar el Beida est aussi une des visites à faire pour les amateurs de vieilles pierres et d'architecture.

Un des lieux à ne surtout pas manquer, c'est le Haras Régional de Meknès. Créé en 1914, c'est l'un des bastions des militaires jusqu'en 1947. Depuis, il permet la reproduction, l'élevage et la promotion des chevaux au Maroc. Les chevaux disposent d'une superficie de 67 hectares pour gambader et se reposer dans des boxes grand luxe.

Pour profiter d'un moment de fraîcheur et de détente, la visite continue sur les bords du Bassin Agdal. Il permet l'irrigation des jardins du même nom. C'est Moulay Ismail lui même qui a lancé les travaux. Ce bassin artificiel mesure plus de 4 hectares. Avec les greniers de Meknès et les jardins, il fait partie des points importants de la ville.

Pour terminer la visite, direction la porte Bab Mansour. Elle dispose d'une architecture singulière. Bab Mansour est célèbre dans le monde entier et c'est l'une des réalisations les plus impressionnantes de Moulay Ismail. Sa construction fut achevée en 1732 par Renagat, un architecte converti à l'Islam. Le Jardin Lahboul est aussi un des monuments phares de Meknès pour découvrir la nature et se reposer en famille ou entre amis. Le Palais Dar El Makhzen ou Palais Royal de Meknès est aussi un des joyaux de la ville que l'on peut admirer de la Place des Alaouites.

Bonne visite de Meknès !